Skip navigation
09/19/2016  /  TII GROUP  /  NICOLAS  /  SCHEUERLE  /  KAMAG

Sur l'Estrade de l'Innovation IAA –

un avenir sans émissions avec KAMAG

Le Salon IAA – Véhicules utilitaires de Hanovre présente régulièrement les visions d'avenir du secteur de la logistique. Très concrètement, le public peut faire l'expérience de l'une de ces visions du 22 au 29 septembre avec le porteur de caisses mobiles à entraînement électrique E-Wiesel, de la société KAMAG Transporttechnik (TII Group). Sur l'Estrade de l'Innovation IAA « New Mobility World LIVE », l'entreprise expose sa solution révolutionnaire pour la manutention sans émissions des marchandises.

Le secteur de la logistique croît. Et avec lui l'intérêt porté à TII Group. Car ses véhicules manœuvrent et transportent des charges tout autour du globe. TII Group est aujourd'hui indissociable du secteur logistique. Avec le Wiesel KAMAG et le TruckWiesel KAMAG, il propose des solutions rentables pour la manutention sur site de caisses mobiles et de semi-remorques. Mais il fait encore beaucoup mieux avec l'E-Wiesel. Car la manutention de marchandises sans émissions est un sujet qui fait bouger le secteur – au sens propre comme au sens figuré.

Avec l'E- Wiesel de KAMAG, l'entreprise présente sa solution pour une manipulation sans émissions de caisses mobiles. Le véhicule séduit par une foule d'atouts. Il demande peu de maintenance. Il est aisé à entretenir. Il est économique. Le télédiagnostic disponible en option est très pratique, étant donné que dans le secteur logistique en particulier, les temps d'immobilisation signifient des pertes. Par le biais d'une interface numérique, les techniciens de TII Group peuvent se connecter en quelques secondes avec le véhicule. Les défauts sont ainsi repérés, éliminés et une usure inutile évitée.

L'E-Wiesel établit des références. Avec ses deux batteries, il peut fonctionner pendant neuf heures – suivies de temps de charge très courts. Les temps de service sont prolongés lorsque le véhicule est branché sur le réseau pendant les pauses du conducteur. 22 kW sont rechargés en une heure. Grâce aux essieux directeurs avec assistance hydraulique et suspension pneumatique, l'E-Wiesel est également dirigeable à l'arrêt. Un grand angle de direction assure des demi-tours aisés en espace très réduit. L'entraînement hydrostatique pratiquement sans usure permet d'atteindre une vitesse de pointe de 40 km/h.

Le premier E-Wiesel a connu son baptême du feu en juillet 2016 lors de trois semaines d'essais chez DSV à Weilerswist. Le véhicule mis en œuvre y a déplacé aussi bien des caisses mobiles que des semi-remorques. La combinaison de ces deux compétences est très importante pour le client de DSV 'dm-drogerie markt', pour lequel les deux types de superstructures sont utilisés. Le véhicule a été testé tant dans la cour située devant la sortie des marchandises du centre logistique combiné de dm, qu'au centre logistique grand volume de DSV. Cent à deux cents camions quittent tous les jours le centre de distribution de dm à Weilerswist. Le centre logistique grand volume de DSV prépare et charge quotidiennement jusqu'à 50 tournées de transport longue distance, auxquelles s'ajoutent 40 véhicules d'approvisionnement de proximité des filiales.

Toutes les parties impliquées dans les essais se sont montrées plus que satisfaites. Le conducteur Oleg Meyer – qui circule tous les jours avec l'E-Wiesel – est enchanté de la nouvelle technique : « Le silence dans la cabine est particulièrement agréable, on n'entend pas le moteur électrique. On comprend donc mieux les ordres passés par radio par le poste de commande DSV quand on roule. » Monsieur Konstantinos Almpanis de la société associée 'Almpanis Transporte und Ansatzdienste' fait l'éloge des performances du moteur : « La puissance de l'entraînement électrique est telle que l'accélération du véhicule est sensiblement plus importante que celle du modèle diesel. » On peut choisir ici entre deux modes de conduite, le mode normal ECO ou le mode puissance. En mode puissance, la performance d'entraînement atteint la valeur de pointe de 156 kW.

E-Wiesel KAMAG en action à Weilerswist – conducteur et exploitant profitent de l'absence d'émissions, d'un entraînement puissant et de temps de recharge courts.