{$gaCode}
Skip navigation
04/16/2020

Jamais à court d’astuces –

Kübler transporte une turbine de 215 tonnes à travers Munich

Imagine un instant que ce sont les vacances de Pâques, la crise du corona et que tu es bloqué à la maison à cause du confinement. Dans ce cas, nous avons un tuyau pour tous les amateurs d'utilitaires lourds et de transports de charges exceptionnelles, à savoir un clip télé.

Le magasine de télévision ‘Rundschau’ de la chaîne bavaroise BR24 montre dans ce clip comment la société d’expédition Kübler a transporté à la mi-mars à travers Munich une turbine à gaz de 215 tonnes, qui faisait par ailleurs plus de cinq mètres de large et de haut, à destination de la centrale thermique Süd, sur 34 lignes d’essieux SCHEUERLE InterCombi. Pour accompagner le convoi : Frieder Saam, l’expert bien connu des chargements lourds et conducteur de la société Kübler Spedition.

L’élément de centrale faisait partie d’une commande d’ensemble portant sur deux de ces turbines et sur deux générateurs de 177 tonnes chacun. Pour acheminer la turbine à la centrale, l’équipe de Kübler a dû faire preuve de plus d’une astuce, étant donné que le sous-sol du centre-ville de Munich est presque entièrement creusé et que de nombreux ponts sont vétustes. Il a donc fallu répartir la charge sur un grand nombre d’essieux. Sur certaines sections, il a même été nécessaire de réduire la charge d’essieu à moins de douze tonnes.

D’après Kübler, la planification de l’itinéraire a pris plusieurs mois. Les spécialistes du transport lourd ont dû examiner la résistance de 50 ponts, parkings souterrains, stations de métro et galeries marchandes souterraines. Dans ce contexte, même des experts du secteur avaient jugé que la mission était impossible à exécuter. C’est donc une bonne chose de savoir, dans un cas pareil, qu’on a à ses côtés un partenaire comme la société SCHEUERLE de Pfedelbach. Kübler a en effet recouru pour ce transport à 34 lignes d’essieux InterCombi de SCHEUERLE. Du fait d’une longueur totale du train routier de 90 mètres pour 6,4 mètres de large, le constructeur de Pfedelbach avait dû toutefois rallonger les longerons de la poutre levante en berceau afin de conserver le pivotement pour les virages, tout en permettant une utilisation avec le deuxième plateau du parc roulant, dont Kübler avait entre-temps aussi fait l'acquisition en raison des grandes qualités des produits « made in Pfedelbach », le tout de surcroît selon un calendrier très serré.

Dix semaines seulement se sont écoulées entre la conception de l’idée et le transport en passant par la fabrication des longerons. Une performance des experts en véhicules spéciaux de SCHEUERLE qui frise une fois de plus le record. C’est également ce que confirme Felix Mangold, directeur technique de la société d’expédition : « Cette manière de travailler est vraiment très particulière ». Il fait aussi l’éloge de la maniabilité des plates-formes de transport InterCombi : « Avec les dimensions de ce transport, nous atteignons une limite, et le poids aussi se situe à la limite des contraintes possibles. » « Dans le centre-ville, nous avons des problèmes avec la longueur du transport, avec la largeur et avec le poids – en fait avec tout », explique d’ailleurs Frieder Saam au reporter de la télévision. Sauf avec SCHEUERLE !


Partager sur: